Stéphane Roland, co-fondateur d’Obatala, a animé un workshop photo de deux jours dans plusieurs prisons indonésiennes, à l’initiative de Truly Hitosoro criminologue indonésienne avec qui Obatala collabore par ailleurs sur un projet de documentaire au cœur de l’histoire indonésienne.

 

WORKSHOP-PRISON-INDONESIE-WEB-3

 

Invité par le service des relations publiques du système pénitentiaire indonésien, Stéphane Roland a formé 20 gardiens de prison à la prise de vue photo afin d’alimenter leur journal interne et le site internet du ministère. Un moyen pour ces jeunes gardiens de poser un regard humain sur leur environnement et de parler au grand public de leur métier, difficile et souvent mal perçu. Deux jours d’échanges, de prise de vue au cœur des prisons de haute sécurité, rencontres avec les gardiens et les prisonniers, découverte du système pénitentiaire indonésien où le meilleur côtoie parfois le pire, autant dire que l’expérience aura été riche à tous les niveaux… et ne demande qu’à être prolongée par tous les participants.